Dossier

Vaccination anti-HPV : Le point de vue du gynécologue

Mis en ligne le 21/11/2016

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 661,54 Ko)
  • Efficacité du vaccin anti-HPV.
  • Excellente tolérance.
  • Extension de la vaccination aux garçons.
  • 14 % de couverture vaccinale en France chez les jeunes filles.

La vaccination contre le papillomavirus humain (HPV) disponible depuis 2006 est une avancée thérapeutique majeure puisqu'elle présente une efficacité et une tolérance excellentes. La situation dans les pays industrialisés est contrastée : certaines populations sont vaccinées à grande échelle, grâce à une vaccination scolaire gratuite (en Angleterre, par exemple) ou à des incitations fortes des autorités de santé nationales ; dans d'autres pays comme la France, la vaccination, peu soutenue par les pouvoirs publics et laissée à la seule initiative des parents, n'obtient qu'une couverture médiocre.

Liens d'interêts

P. Descamps déclare avoir des liens d’intérêts avec GSK et Sanofi Pasteur MSD (expert consultant).

Les autres auteurs n’ont pas précisé leurs éventuels liens d’intérêts.

auteurs
Dr Guillaume LEGENDRE

Médecin, Gynécologie, CHU, Angers, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Émilie HUDON

Médecin, Gynécologie, CHU, Angers, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Laurent CATALA

Médecin, Gynécologie, CHU, Angers, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Jacques MARCHETTA

Médecin, Gynécologie, CHU, Angers, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Philippe JUDLIN

Médecin, Gynécologie, CHU, Nancy, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Philippe DESCAMPS

Médecin, Gynécologie, CHU, Angers, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Gynécologie et obstétrique,
Oncologie gynécologie,
Vaccinologie
Mots-clés