Dossier

Adénocarcinomes de l'intestin grêle

Mis en ligne le 11/04/2018

Mis à jour le 30/04/2018

Auteurs : Thomas Aparicio

  • La localisation la plus fréquente des adénocarcinomes de l'intestin grêle (AIG) est le duodénum.
  • Dans environ 20 % des cas, les AIG surviennent dans un contexte de maladie prédisposante.
  • Les anomalies moléculaires des AIG sont proches de celles des adénocarcinomes colorectaux.
  • Après résection R0, l'invasion ganglionnaire est le principal facteur pronostique.
  • Un essai randomisé (BALLAD) évalue l'intérêt d'une chimiothérapie adjuvante après résection d'un AIG localisé.
Liens d'interêts

L’auteur déclare avoir des liens d’intérêts avec BMS, Halio DX, Léo Pharma, Amgen, Servier, Novartis, Roche.

auteur
Pr Thomas APARICIO
Pr Thomas APARICIO

Médecin
Gastro-entérologie et hépatologie
Hôpital Saint-Louis (AP-HP), Bobigny
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Gastroentérologie,
Oncologie digestif
Mots-clés