Editorial

La cancéro-endoscopie : une discipline en pleine expansion

Mis en ligne le 19/12/2018

Auteurs : Gabriel Rahmi

Lire l'article complet (pdf / 57,15 Ko)

L'endoscopie digestive est un pilier de l'hépato-gastroentérologie et repousse tous les jours les limites des traitements mini-invasifs. Depuis de nombreuses années, les endoscopistes et les cancérologues digestifs travaillent de concert pour améliorer la prise en charge des patients à risque de cancer ou ayant un cancer digestif. Ainsi, les endoscopistes interventionnels participent activement aux réunions de concertation multidisciplinaire et prennent pleinement part aux décisions thérapeutiques.

Dans ce numéro de la Lettre de l'Hépato-gastroentérologie, nous vous proposons d'aborder l'endoscopie en cancérologie digestive selon 3 axes principaux.

Le premier axe, qui s'intéresse à tous les niveaux du tube digestif, est la caractérisation des tumeurs superficielles grandement améliorée grâce aux récents développements technologiques des endoscopes, comme la chromoendoscopie virtuelle couplée au fort zoom optique (magnification). Ces améliorations permettent d'une part une meilleure prévention du cancer grâce à la détection des lésions superficielles précancéreuses, et d'autre part une optimisation du choix thérapeutique grâce à une prédiction histologique hautement performante.

Le deuxième axe correspond au développement des techniques de résection tumorale comme la dissection sous-muqueuse, qui permet de traiter des tumeurs superficielles sans véritable limite de taille, tout en préservant l'intégrité et la fonction des organes digestifs.

Enfin, le troisième axe détaillé dans ce numéro est le rôle de l'endoscopie digestive dans la prise en charge palliative des patients atteints d'un cancer digestif, et notamment l'intérêt des prothèses digestives dans l'amélioration de leur confort et de leur état nutritionnel.

Le travail collaboratif entre endoscopistes et cancérologues doit être poursuivi, soutenu et développé sur le plan technologique, avec la mise au point de dispositifs innovants dans le domaine du cancer, mais aussi sur le plan humain, impliquant des interactions toujours plus fortes et nombreuses. On peut facilement imaginer l'intérêt que pourrait représenter un enseignement mixte adressé aux endoscopistes alliant les bases de la cancérologie digestive et les techniques endoscopiques de tumorectomies, consolidant ainsi le rôle de la cancéro-endoscopie, qui est une discipline en pleine expansion.

Liens d'interêts

G. Rahmi déclare avoir des liens d’intérêts avec Medtronic et Fujifilm.

auteur
Dr Gabriel RAHMI
Dr Gabriel RAHMI

Médecin
Gastro-entérologie et hépatologie
Hôpital européen Georges-Pompidou, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Gastroentérologie,
Hépatologie,
Oncologie digestif
thématique(s)
Endoscopie
Mots-clés