Dossier

La chirurgie dans les MICI

Mis en ligne le 30/09/2013

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 1,89 Mo)

En dépit des progrès récents des traitements médicaux, la chirurgie est nécessaire chez 60 à 70 % des patients atteints de maladie de Crohn (MC) et chez 20 à 30 % des malades atteints de rectocolite hémorragique (RCH)[1]. La prise en charge chirurgicale de ces pathologies est complexe et a fait l’objet de recommandations pour la pratique clinique européenne récente, émises par l’European Crohn’s and Colitis Association (ECCO) [2, 3].

La survenue d’une colite aiguë grave (CAG) expose les malades à un risque de complication chirurgicale de leur poussée : perforation (responsable d’une péritonite ou d’abcès), hémorragie digestive massive ou colectasie.

[...]

auteurs
Dr Leon MAGGIORI

Médecin, Gastro-entérologie et hépatologie, Hôpital Saint-Louis, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Yves PANIS

Médecin, Chirurgie viscérale et digestive, Asnières sur Seine, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Gastroentérologie
thématique(s)
MICI
Mots-clés