Dossier

Chirurgie ou biothérapie dans le traitement de la maladie de Crohn compliquée

Mis en ligne le 31/08/2018

Mis à jour le 22/09/2018

Auteurs : Guillaume Pineton de Chambrun, Najima Bouta, Victoria Grimonpré, Jean-Christophe Valats, Fabrizio Panaro, Pierre Blanc

  • Le traitement de la maladie de Crohn (MC) sténosante par un anticorps monoclonal anti-TNFα est possible, surtout en l'absence de symptômes obstructifs sévères et s'il existe une inflammation marquée au niveau de la sténose vue sur l'IRM.
  • L'étude CREOLE du Groupe d'étude thérapeutique des affections inflammatoires du tube digestif (GETAID) a permis de préciser les facteurs associés au succès d'un traitement par anti-TNF chez les patients souffrant d'une MC sténosante en développant un score pronostique qui peut être utilisé en pratique clinique.
  • Dans la MC perforante, la chirurgie reste le traitement de référence, même si les données récentes de la littérature suggèrent un bénéfice du traitement par anti-TNF.
  • L'étude MICA du GETAID, qui a inclus 128 patients atteints d'une MC compliquée d'un abcès et traités par adalimumab après résolution complète du sepsis et de l'abcès, devrait permettre d'identifier les facteurs associés au succès de ce traitement.
Liens d'interêts

G. Pineton de Chambrun déclare avoir des liens d’intérêts avec Pfizer, MSD, AbbVie, Takeda, Ferring, Tillotts Pharma et Janssen.

N. Bouta, V. Grimonpré, J.C. Valats, F. Panaro et P. Blanc déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteurs
Dr Guillaume PINETON DE CHAMBRUN

Médecin, Gastro-entérologie et hépatologie, Hôpital Saint-Éloi, CHU, Montpellier, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Fabrizio PANARO

Médecin, Chirurgie viscérale et digestive, Hôpital Saint-Éloi, CHU, Montpellier, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Pierre BLANC

Médecin, Gastro-entérologie et hépatologie, Hôpital Saint-Éloi, CHU, Montpellier, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Gastroentérologie
thématique(s)
Maladie de Crohn,
MICI
Mots-clés