Traitement difficile

Face à une hépatite aiguë, quand et comment rechercher les virus non hépatotropes ?

Mis en ligne le 30/06/2021

Auteurs : N. Gille, A. Coilly

  • Certaines hépatites aiguës classées comme étant de cause indéterminée ont en réalité une origine virale.
  • Les virus pouvant provoquer une hépatite aiguë incluent ceux de la famille des Herpesviridae, le parvovirus B19, l'adénovirus, le virus de la rougeole, le virus de la rubéole et le SARS-CoV-2. Tous peuvent être responsables d'hépatites aiguës sévères ou fulminantes, notamment chez les patients immunodéprimés.
  • Ils présentent des caractéristiques communes : l'hépatite aiguë est favorisée par l'immunodépression ; un syndrome grippal est souvent associé ; leur diagnostic doit être fait par PCR sérique et par l'analyse histologique de la biopsie hépatique ou du foie natif.
  • Il est nécessaire de réaliser une enquête virologique approfondie non seulement à visée diagnostique, mais aussi pour évaluer le pronostic du patient, initier le plus tôt possible un traitement antiviral adapté, définir la stratégie vaccinale à établir et, enfin, pour estimer la possibilité de récidive après une transplantation hépatique en cas d'hépatite fulminante.
Liens d'interêts

N. Gille et A. Coilly déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteurs
Dr Nicolas GILLE

Médecin, Gastro-entérologie et hépatologie, Hôpital Bichat, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Audrey COILLY

Médecin, Gastro-entérologie et hépatologie, Hôpital Paul Brousse, Villejuif, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Hépatologie,
Pneumologie
Mots-clés