Traitement difficile

Injections anorectales en proctologie fonctionnelle

Mis en ligne le 31/08/2019

Auteurs : C. Desprez, V. Bridoux, A.M. Leroi

  • Afin de lutter contre l'incontinence fécale, il est possible d'injecter des agents comblants, des cellules souches, de poser des prothèses dans le canal anal pour améliorer la performance sphinctérienne ou d'injecter de la toxine botulique dans le rectum pour optimiser sa fonction de réservoir.
  • Si les résultats de ces différentes thérapeutiques paraissent prometteurs, il est nécessaire de poursuivre les travaux scientifiques afin d'uniformiser les pratiques, d'évaluer leur efficacité, en particulier dans des études randomisées, notamment sur le long terme.
  • L'injection de toxine botulique dans les muscles périnéaux pourrait représenter une solution pour traiter un anisme réfractaire aux traitements de 1re ligne.
Liens d'interêts

C. Desprez déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec l’article.

V. Bridoux déclare avoir des liens d’intérêts avec AMI.

A.M. Leroi déclare avoir des liens d’intérêts avec Braun, Wellspect, Medtronic.

centre(s) d’intérêt
Gastroentérologie
Mots-clés