Mise au point

Intérêt du dosage pharmacocinétique du golimumab dans la rectocolite hémorragique

Mis en ligne le 02/10/2017

Auteurs : Xavier Roblin

Lire l'article complet (pdf / 590,77 Ko)

Le golimumab est un anti-TNF qui a montré son efficacité dans la rectocolite hémorragique (RCH), tant en induction qu'en maintenance (1, 2). La dose à prescrire en sous-cutané (s.c.), en accord avec l'autorisation de mise sur le marché, est de 200 mg à J0, 100 mg à J14 puis, en entretien, de 50 ou 100 mg toutes les 4 semaines (dose choisie en fonction du poids : inférieur ou non à 80 kg).

Le dosage des anti-TNF a montré son intérêt dans la prise en charge des MICI, notamment en cas de perte de réponse, afin de pouvoir optimiser le traitement de nos patients en fonction de ses résultats (3). Parmi les nombreux paramètres modifiant la pharmacocinétique des anti-TNF, le développement d'anticorps neutralisant la molécule est responsable d'une perte de réponse ou d'effets secondaires.

[ ... ]

Liens d'interêts

L’auteur déclare avoir des liens d’intérêts avec MSD, AbbVie, Janssen, Theradiag, Takeda, Pfizer, Hospira et HAC Pharma.

auteur
Pr Xavier ROBLIN
Pr Xavier ROBLIN

Médecin
Gastro-entérologie et hépatologie
CHU, Saint-Étienne
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Gastroentérologie,
Pharmacologie
thématique(s)
MICI,
Pharmacocinétique
Mots-clés