Dossier

L'IRM de diffusion dans les MICI : comment utiliser le score de Nancy ?

Mis en ligne le

Mis à jour le 26/09/2017

Auteurs : Marie-Lise Thierry, Valérie Laurent

  • L'interprétation qualitative (hyposignal versus hypersignal) de la séquence de diffusion est réalisable en pratique clinique dans les MICI et permet de s'affranchir des contraintes liées au calcul du coefficient de diffusion apparent.
  • La colo-IRM avec séquence de diffusion peut être réalisée sans préparation orale ni rectale et sans jeûne.
  • Le score de Nancy est simple, reproductible et facilement utilisable en pratique clinique. C'est un score fiable pour l'évaluation de la cicatrisation muqueuse.
  • Le score de Nancy est sensible aux changements des muqueuses colique et iléale induits par le traitement médical.
  • La réponse thérapeutique évaluée par l'IRM de diffusion semble retarder le recours à la chirurgie dans la maladie de Crohn.
Liens d'interêts

Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec l’article.

auteurs
Mme Marie-Lise THIERRY

Interne, Hôpital universitaire, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Valérie LAURENT-CROISÉ

Médecin, Imagerie médicale, Hôpital universitaire, Nancy, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Gastroentérologie
thématique(s)
MICI
Mots-clés