Dossier

MICI – Anti-TNF et grossesse

Mis en ligne le 28/02/2021

Auteurs : A. Barré, V. Abitbol

  • L'exposition aux anti-TNF augmente le risque d'infections maternelles.
  • L'utilisation des anti-TNF pendant toute la grossesse n'est pas associée à des complications foetales ou néonatales.
  • La poursuite du traitement au 3e trimestre de la grossesse n'expose pas à un sur-risque d'infections maternelles et néonatales.
  • L'arrêt de l'anti-TNF au cours de la grossesse augmente le risque de poussée de la MICI.
Liens d'interêts

A. Barré déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

V. Abitbol déclare avoir des liens d’intérêts avec Janssen, Sandoz, Amgen, Biogen, Pfizer, Mylan, Vifor, Takeda, Mylan, Tillotts, Gilead.

auteurs
Dr Amélie BARRÉ

Médecin, Gastro-entérologie et hépatologie, Hôpital Cochin, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Vered ABITBOL

Médecin, Gastro-entérologie et hépatologie, Hôpital Cochin, AP-HP, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Gastroentérologie,
Gynécologie et obstétrique
thématique(s)
MICI-grossesse