Dossier

Prise en charge de la gastroparésie idiopathique en 2019

Mis en ligne le 30/06/2019

Auteurs : C. Andrianjafy, J.M. Gonzalez, V. Vitton

  • Les douleurs abdominales et les ballonnements prédominent dans la gastroparésie idiopathique par rapport aux nausées et vomissements.
  • La gastroparésie idiopathique représente la majorité des gastroparésies réfractaires (36 %).
  • Le score GCSI (Gastroparesis Cardinal Symptom Index), la présence d'une distension gastrique endoscopique et radiologique, et l'allongement du temps de demi-vidange à la scintigraphie de la vidange gastrique permettent de poser le diagnostic de gastroparésie idiopathique.
  • La prise en charge endoscopique de la gastroparésie par G-POEM (Gastric Peroral Endoscopic Myotomy) paraît être une technique efficace et bien tolérée de la gastroparésie idiopathique réfractaire.
  • La prise en charge de la gastroparésie réfractaire connaît un nouvel essor depuis ces 5 dernières années grâce à l'émergence du G-POEM. La prise en charge de la gastroparésie idiopathique n'y fait pas exception.
Liens d'interêts

C. Andrianjafy, J.M. Gonzalez et V. Vitton déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteurs
Dr Charlotte ANDRIANJAFY

Médecin, Gastro-entérologie et hépatologie, CHRU de Nancy, Nancy, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Jean-Michel GONZALEZ

Médecin, Gastro-entérologie et hépatologie, Hôpital Nord, AP-HM, Marseille, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Gastroentérologie
Mots-clés