Dossier

Prise en charge nutritionnelle péri-opératoire en cancérologie digestive

Mis en ligne le 28/02/2020

Auteurs : X. Hébuterne, S. Schneider

En chirurgie digestive oncologique, la dénutrition est un facteur majeur de complications postopératoires. Les patients devant subir une chirurgie sont classés selon 4 grades nutritionnels tenant compte : du risque lié au terrain (âge, comorbidités, antécédents), de l'état nutritionnel (selon l'IMC, la perte de poids, l'albuminémie), du risque de l'opération programmée, des traitements concomitants. Chez les patients dénutris, un support nutritionnel préopératoire de 10-15 jours doit être mis en place, en privilégiant la voie entérale. Une solution liquide claire sucrée est recommandée jusqu'à 2 heures avant l'intervention. Au cours de la chirurgie digestive carcinologique, la pharmaconutrition préopératoire est indiquée, quel que soit l'état nutritionnel du patient. En l'absence de complications, la réalimentation doit avoir lieu dans les 24 heures qui suivent l'intervention chirurgicale ; les patients dénutris et ceux qui ne couvrent pas leurs besoins protéinoénergétiques par voie orale doivent bénéficier d'un support nutritionnel postopératoire, en privilégiant la voie entérale.

Liens d'interêts

X. Hébuterne déclare avoir des liens d’intérêts avec AbbVie, Arkopharma, Baxter, Ferring, Fresenius Kabi, Janssen, MSD, Nutricia, Sangamo, Takeda, Tillotts.

S. Schneider déclare avoir des liens d’intérêts avec Takeda, B. Braun, Biocodex, Fresenius Kabi, Nestlé Health Science, Nutricia, Homeperf, Laboratoires Grand Fontaine, Cardinal Health, Zealand Pharma, Baxter.

auteurs
Pr Xavier HÉBUTERNE

Médecin, Gastro-entérologie et hépatologie, Hôpital de l’Archet 2, CHU, Nice, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Stéphane M. SCHNEIDER

Médecin, Gastro-entérologie et hépatologie, Hôpital l’Archet, Nice, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Hépatologie,
Gastroentérologie,
Oncologie digestif
Mots-clés