Dossier

Les abcès cérébraux

Mis en ligne le 03/06/2018

Auteurs : F. Bénézit, R. Sonneville, P. Tattevin

  • Les abcès cérébraux sont rares (0,3 à 1/100 000 habitants/an) et de présentation clinique souvent insidieuse, en l'absence de fièvre dans 50 % des cas.
  • Ils se développent par contiguïté dans 40 à 50 % des cas (otite, sinusite, traumatisme crânien), et par voie hématogène dans 30 à 40 % des cas (endocardite, foyers infectieux dentaires).
  • Ils sont fréquemment polymicrobiens, avec une prédominance de streptocoques (dont le groupe milleri) et anaérobies stricts.
  • Le traitement repose sur l'antibiothérapie (en première intention : céphalosporines de troisième génération + métronidazole, 6 semaines), souvent complétée d'un traitement chirurgical.
  • Le pronostic s'est amélioré au cours des dernières décennies, avec une mortalité inférieure à 20 % dans les séries récentes.
Liens d'interêts

Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.

centre(s) d’intérêt
Infectiologie
thématique(s)
Antibiothérapie
Mots-clés