Dossier

Actualités dans la neurosyphilis

Mis en ligne le

Mis à jour le 16/09/2017

Auteurs : V. Rasoldier, É. Caumes

  • La neurosyphilis peut être précoce ou tardive, car elle peut survenir à n'importe quel stade de la maladie.
  • La neurosyphilis précoce est en recrudescence depuis 2000, au même titre que la syphilis.
  • La ponction lombaire est principalement indiquée en cas de signes cliniques ophtalmologiques ou neurologiques.
  • La ponction lombaire n'est pas indiquée systématiquement, car, dans 40 à 70 % des cas de syphilis précoce, le liquide cérébrospinal est anormal, sans que cela soit prédictif d'une neurosyphilis symptomatique ou d'un échec thérapeutique.
  • Le traitement repose sur la pénicilline G intraveineuse pendant 10 à 14 jours en l'absence d'allergie.
Liens d'interêts

Les auteurs n’ont pas précisé leurs éventuels liens d’intérêts.

auteurs
Mlle Vero RASOLDIER

Étudiant, Hôpital de La Pitié-Salpêtrière, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Éric CAUMES

Médecin, Pathologie infectieuse et tropicale, clinique et biologique, Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, AP-HP, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Infectiologie,
Neurologie
Mots-clés