Image

Actualités et progrès de la tomodensitométrie au cours des infections pulmonaires bactériennes et virales

Mis en ligne le 16/06/2015

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 2,69 Mo)
  • La recherche de la réduction de dose d’irradiation s’applique particulièrement à la tomodensitométrie (TDM) thoracique, quelle que soit son indication. À cette fin, les logiciels de reconstruction itérative développés depuis quelques années connaissent un développement majeur, qui peut conduire à des diminutions de dose délivrée de 30 à 70 %.
  • Les anomalies sémiologiques décrites dans les infections émergentes comme la grippe A H7N9, le Middle East respiratory syndrome coronavirus (MERS-CoV) ou encore la dengue sont peu discriminantes, sorties du contexte épidémique. En revanche, la TDM a probablement un rôle à tenir pour prédire le pronostic, qui semble lié à l’extension des signes parenchymateux.
  • Dans des cas où il existe une hésitation entre une origine bactérienne et une origine virale à la pneumonie, plusieurs études récentes mettent en évidence des différences significatives de présentation pouvant orienter le diagnostic : pneumocoque versus grippe saisonnière, Pseudomonas aeruginosa versus cytomégalovirus.
  • [...]
centre(s) d’intérêt
Infectiologie
Mots-clés