Dossier

Actualités sur la rage en France en 2017

Mis en ligne le 22/09/2017

Auteurs : A. Mailles, J.P. Stahl

Lire l'article complet (pdf / 737,75 Ko)
  • La rage reste une maladie systématiquement mortelle.
  • La totalité des cas est évitable grâce à des vaccins et des immunoglobulines antirabiques efficaces et bien tolérés.
  • La France est indemne de rage des animaux non volants, mais les chiroptères constituent toujours un réservoir de virus.
  • Les pays indemnes ne sont pas à l'abri d'une réapparition de la maladie animale, à l'occasion de l'importation d'un animal atteint de rage ou d'une réémergence dans la faune sauvage.

La rage est une encéphalite ou encéphalomyélite virale systématiquement mortelle chez l'homme et les carnivores. On estime que 60 000 personnes décèdent de la rage dans le monde chaque année. Due à l'infection par des Lyssavirus, la maladie est décrite depuis l'Antiquité et reste d'actualité dans de nombreux pays. Nous présentons ici une synthèse des données utiles aux cliniciens en France – les plus récentes notamment –, d'intérêt en pratique clinique, en particulier vis-à-vis des voyageurs.

Liens d'interêts

A. Mailles déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

J.P. Stahl n’a pas précisé ses éventuels liens d’intérêts

auteurs
Dr Alexandra MAILLES

Médecin, Virologie, Santé publique France, Saint-Maurice, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Jean-Paul STAHL

Médecin, Pathologie infectieuse et tropicale, clinique et biologique, CHU, Grenoble, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Infectiologie,
Neurologie
Mots-clés