Dossier

Une anorectite pustuleuse

Mis en ligne le 30/08/2022

Auteurs : A. Nouchi, G. Monsel, R. Palich, S. Burrel, V. Pourcher

Un patient développe lors d'un séjour aux Canaries en mai 2022 suite à des rapports sexuels non protégés avec de multiples partenaires masculins des lésions pustulo-ulcérées anales avec syndrome rectal associées à des pustules diffuses. Après élimination des infections sexuellement transmissibles classiques, une infection par le virus monkeypox est diagnostiquée. Il s'agit de l'un des premiers cas français de monkeypox au début de l'épidémie mondiale en mai 2022.

Liens d'interêts

A. Nouchi, G. Monsel, R. Palich, S. Burrel et V. Pourcher déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteurs
Dr Agathe NOUCHI

Médecin, Dermatologie et vénéréologie, Hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Gentiane MONSEL

Médecin, Dermatologie et vénéréologie, Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, AP-HP, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Romain PALICH

Médecin, Pathologie infectieuse et tropicale, clinique et biologique, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Sonia BURREL

Médecin, Virologie, Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Valérie POURCHER

Médecin, Pathologie infectieuse et tropicale, clinique et biologique, Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, AP-HP, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Infectiologie
Mots-clés