Aparté

Covid-19 : 50 nuances de désespérance

Mis en ligne le 30/04/2021

Auteurs : Pr Gilles Pialoux

À l'heure où s'écrivent ces lignes(28mars2021), le sida, deuxième pandémie mondiale (après la grippe de1917-1918), s'est trouvé invisibilisé par latroisième pandémie, celle de la Covid-19, qui n'en finit pas debouleverser l'ordre mondial. Le Sidaction est, en effet, réduit à fêter notre icône nationale, Line Renaud, et à un ruban rouge en haut de l'écran des chaînes d'information en continu. Chaînes qui, avec la crise sanitaire, pulvérisent leurs records d'audience. Et où le buzz, les polémiques et les fake news se confrontent àarmes inégales avec les messages de santé publique et de prévention quecertains d'entre nous tentent d'imposer. Pourtant, sur le terrain, les équipes desoins, cellesde recherche clinique, les laboratoires de virologie, les institutions comme Santé publique France ou l'ANRS devenue ANRS| Maladies infectieuses émergentes[1] –nouvelle agence héritière directe de l'ANRS et de REACTing–, sont entièrement mobilisés, depuis plus de1an, contre le SARS-CoV-2. ( ... )

Liens d'interêts

G. Pialoux déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article. L’auteur participe a 2 think tanks en rapport avec la Covid-19 : le groupe Pandemia qui a tenu son premier congrès en virtuel les 18-19 mars 2021 (replay disponible sur https://lesjourneespandemia.fr) et le groupe Santé de Terra Nova (https://tnova.fr/notes/vaccincovid-reinventer-la-transparence).

auteur
Pr Gilles PIALOUX
Pr Gilles PIALOUX

Médecin
Pathologie infectieuse et tropicale, clinique et biologique
Hôpital Tenon, AP-HP, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Infectiologie
thématique(s)
COVID-19