Dossier

Diagnostic et prise en charge des infections de prothèse

Mis en ligne le 31/12/2022

Auteurs : B. Le Vavasseur, V. Zeller

  • La ponction préopératoire est l'examen clé pour confirmer le diagnostic d'infection de prothèse (IP) et guider l'antibiothérapie postopératoire.
  • La prise en charge est médicochirurgicale. En cas d'IP aiguë, le traitement est urgent et le patient doit être adressé à son chirurgien d'origine. Une rétention du matériel avec synovectomie, changement des pièces mobiles et une antibiothérapie de 12 semaines sont indiquées. En cas d'IP chronique, un changement de la prothèse en 1 temps et une antibiothérapie de 6 à 12 semaines sont indiqués.
  • Un réseau de centres très spécialisés, les CRIOAc, existe en France pour prendre en charge les IP complexes.
  • Il n'y a pas de marqueur de guérison. Un suivi de 2 ans sans rechute est nécessaire pour affirmer la guérison. De nouvelles infections avec un germe différent peuvent survenir.
Liens d'interêts

B. Le Vavasseur et V. Zeller déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

centre(s) d’intérêt
Infectiologie
Mots-clés