Dossier

Infections fongiques en greffe d'organe solide

Mis en ligne le 31/05/2016

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 669,79 Ko)
  • Les infections fongiques invasives sont un problème fréquent en transplantation d'organe solide.
  • Les infections fongiques invasives les plus fréquentes sont les candidoses et les aspergilloses; leur incidence varie en fonction du type d'organe transplanté.
  • Il n'y a pas de recommandations définitives concernant la prophylaxie des infections fongiques invasives chez le transplanté d'organe solide ; celle-ci est limitée aux patients les plus à risque.

Afin de prévenir les risques de rejet du greffon, les patients ayant eu une transplantation d'organe solide reçoivent des traitements immunosuppresseurs tout au long de leur vie. Cette immunodépression induite durable les rend vulnérables aux infections de tout type, et notamment aux infections fongiques. Cet article fait le point sur l'épidémiologie des infections fongiques invasives du patient ayant eu une transplantation d'organe solide ainsi que sur les outils mycologiques actuellement disponibles pour le diagnostic de ces infections. Les attitudes de traitement actuellement recommandées ou débattues, qu'elles soient à visée prophylactique ou curative, seront également abordées.

auteur
Dr Arnaud FEKKAR
Dr Arnaud FEKKAR

Pharmacien
Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Infectiologie