Image

IRM au cours des infections neuroméningées : grands classiques, intérêt des nouvelles séquences

Mis en ligne le 16/06/2015

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 7,00 Mo)
  • L’infection du système nerveux peut toucher tous les compartiments anatomiques, de façon isolée ou concomitamment.
  • Les atteintes parenchymateuses peuvent être infectieuses pures, inflammatoires réactionnelles ou ischémiques, ce qui justifie l’utilisation large de la séquence de diffusion.
  • La caractérisation d’une lésion nécessite l’utilisation de séquences en T1 adaptées (EG ou ES) avec injection optimisée (étude des veines, des parois vasculaires, des artères, perfusion, etc.).
  • Les phénomènes vasculaires (ischémie, anomalies artérielles) peuvent être prédominants, en particulier en cas d’infection fongique ou d’emboles septiques à partir d’un foyer d’endocardite.
  • [...]
auteur
centre(s) d’intérêt
Infectiologie
Mots-clés