Editorial

Outils diagnostiques et maladies infectieuses : les machines s’emballent, les docteurs tentent de suivre

Mis en ligne le 16/06/2015

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 561,07 Ko)

A l’instar de la plupart des disciplines médicales, l’infectiologie connaît depuis quelques années une perte de ses repères dans la démarche diagnostique. Certes, l’exercice de la médecine a toujours exigé un esprit ouvert aux découvertes qui surviennent tout au long de la vie professionnelle d’un praticien : le défi consiste pour lui à assimiler ces changements de paradigme dans ses pratiques pour que les patients en bénéficient. Cependant, le tempo de cette musique s’est nettement emballé depuis le début du XXIe siècle, ce qui tend à rendre obsolète une partie de ce qui a été intégré pendant les études médicales, et justifie tous les efforts actuellement déployés pour garantir au système, et aux patients, que les médecins actualisent régulièrement leurs connaissances. Même si le développement professionnel continu (DPC) proposé en France évoque actuellement Le Château de Kafka, il faut reconnaître qu’il tente de répondre à une vraie nécessité…

[...]

auteurs
Pr Pierre TATTEVIN

Médecin, Pathologie infectieuse et tropicale, clinique et biologique, Hôpital Pontchaillou, CHU, Rennes, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Fabrice BRUNEEL

Médecin, Réanimation médicale, Hôpital André Mignot, Centre hospitalier de Versailles, Le Chesnay, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Infectiologie