Dossier

Prévention des infections liées aux cathéters

Mis en ligne le 31/12/2022

Auteurs : S. Gera Denis-Petit, S. Kernéis

  • L'infection liée au cathéter est, dans une grande majorité des cas, évitable par des mesures simples de soin et de surveillance.
  • Les précautions lors de la pose (notamment l'antisepsie du site d'insertion par la chlorhexidine alcoolique) et lors des manipulations ultérieures ont contribué à la réduction du risque.
  • D'autres mesures techniques (cathéters imprégnés d'antibiotiques ou antiseptiques, pansements imprégnés, verrous préventifs) apportent probablement un bénéfice, mais ne permettent pas à elles seules d'éliminer le risque.
  • Au-delà des mesures techniques, les programmes combinant ces différentes mesures, et surtout s'appuyant sur les sciences de l'implémentation pour leur mise en oeuvre, sont les plus efficaces pour maîtriser le risque infectieux lié à l'utilisation de ces dispositifs invasifs.
Liens d'interêts

S. Gera Denis-Petit et S. Kernéis déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteur
Dr Solen KERNEIS

Médecin
Pathologie infectieuse et tropicale, clinique et biologique
Hôpital Cochin, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Infectiologie
Mots-clés