Dossier

VIH et autres immunodépressions – Infection VIH et Covid-19 : l'expérience anglaise

Mis en ligne le 28/02/2021

Auteurs : Valérie Pourcher

En Angleterre, les patients VIH semblent avoir un risque de mortalité lié àla Covid-19 plus élevé que la population non infectée par le VIH [1].

En général, un âge avancé et la présence de comorbidités incluant l'immunosuppression (hors VIH) sont reconnus comme des facteurs de risque de sévérité de la maladie Covid-19. Plusieurs études observationnelles ou des séries de petite taille ont décrit le devenir de patients VIH atteints de Covid-19 en Europe, en Asie et aux États-Unis, mais souvent sans comparateur avec des patients non VIH, sans ajustement sur les comorbidités.

Les auteurs ont voulu décrire les caractéristiques des patients lors de l'infection par le SARS-CoV-2 et l'évolution des patients VIH hospitalisés avec une Covid-19 par rapport aux patients non VIH en Angleterre, données collectées via les données issues de la cohorte prospective observationnelle ISARIC [2].

Les patients inclus étaient des patients de plus de 18ans, hospitalisés avec une PCR Covid-19 positive ou une clinique, un bilan biologique et des anomalies radiologiques évocatrices de la Covid-19. Les caractéristiques des patients ont été comparées entre les VIH+ et les VIH– et aussi sur le critère de décès ou pas, avec une analyse sur la survie cumulée à J28.

Liens d'interêts

V. Pourcher déclare ne pas avoir de liens d’intérêts enrelation avec l’article.

auteur
Pr Valérie POURCHER
Pr Valérie POURCHER

Médecin
Pathologie infectieuse et tropicale, clinique et biologique
Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, AP-HP, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Infectiologie,
VIH
thématique(s)
VIH et COVID-19