Dossier

VIH - Utilisation d'anneaux vaginaux imprégnés de dapivirine pour la prévention de l'infection VIH

Mis en ligne le 02/03/2017

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 1,29 Mo)

L'incidence de l'infection par le VIH demeure élevée chez les femmes en Afrique subsaharienne. Deux études ont évalué l'efficacité et la tolérance d'un anneau vaginal imprégné de dapivirine pour la prévention de cette infection chez des femmes âgées de 18 à 45 ans, sexuellement actives, dans 7 communautés en Afrique du Sud et en Ouganda pour l'étude RING, et dans 15 centres au Malawi, en Afrique du Sud, en Ouganda et au Zimbabwe pour l'étude ASPIRE.

Liens d'interêts

V. Pourcher déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteur
Pr Valérie POURCHER
Pr Valérie POURCHER

Médecin
Pathologie infectieuse et tropicale, clinique et biologique
Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, AP-HP, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Infectiologie,
VIH
Mots-clés