Mise au point

Virome de la peau

Mis en ligne le 06/05/2018

Auteurs : C. Deback, L. Molet

  • Le virome cutané est composé d'un ensemble de virus persistants dont les plus abondants sont, à côté des bactériophages, des papillomavirus humains (HPV) de genre bêta et gamma, des polyomavirus, des adénovirus, des annellovirus et des circovirus.
  • Le rôle biologique de ces virus silencieux, qui ont coévolué avec l'espèce humaine, n'est pas connu. Ils ne provoquent en général aucune manifestation dermatologique apparente.
  • De manière incidente, une expression pathologique de ces virus serait le reflet direct d'une dysbiose, une rupture de l'accord de tolérance établi entre le virome et son hôte.
  • Toute papillomatose cutanée exacerbée doit faire soupçonner l'existence d'un immunodéficit sous-jacent.
  • Dans des microenvironnements particuliers, certains génotypes viraux (des bêta- et gamma-HPV et le polyoma­virus de Merkel) peuvent devenir agressifs en déclenchant des processus oncogènes au niveau des téguments.
Liens d'interêts

Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.

centre(s) d’intérêt
Infectiologie
Mots-clés