Publirédactionnel

Nouvelles perspectives dans la SEP-RR à l'heure des traitements de haute efficacité

Mis en ligne le 31/10/2021

Auteurs : Pr Hélène Zéphir. Propos recueillis par le Dr Valérie Barberot

Lire l'article complet (pdf / 166,86 Ko)

 4. Avancées physiopathologiques dans la SEP-RR

Alors que la SEP-RR a longtemps été considérée comme essentiellement médiée par les lymphocytes T, la vision physiopathologique contemporaine de la maladie met désormais également l'accent sur le rôle majeur joué par les cellules de l'immunité innée, en particulier les macrophages et la microglie, ainsi que par les lymphocytes B sous-tendant l'immunité adaptative aux côtés des lymphocytes T [1-5]. Parallèlement, des progrès en imagerie permettent d'identifier des mécanismes de la maladie jusque-là méconnus ou sous-estimés [3, 6]. L'ensemble des avancées ouvre la voie à une meilleure compréhension des effets des thérapeutiques disponibles et à la découverte de nouvelles cibles thérapeutiques dans le but d'un contrôle plus complet des processus pathologiques [3, 7, 8].


Liens d'interêts

Le Dr Hélène Zéphir déclare avoir des liens d’intérêts avec Alexion, Biogen Idec, BMS, Merck, Novartis, Roche et Teva.

auteurs
Pr Hélène ZÉPHIR

Médecin, Neurologie, Hôpital Roger Salengro, CHU, Lille, France

Contributions et liens d’intérêts