Congrès/Réunion

14th Annual ARSEP MRI Workshop - Que peut apporter l'IRM à 7 teslas dans la SEP ? - Paris, 1er février 2019

Mis en ligne le 30/04/2019

Auteurs : J.P. Ranjeva, C. Barillot

  • Ce symposium, organisé sous l'égide de l'ARSEP, a regroupé des spécialistes internationaux d'imagerie qui ont fait le point sur l'utilisation des IRM à ultra haut champ (UHF) [≥ 7 teslas] pour les applications liées à la caractérisation des patients atteints de SEP.
  • Bien que les premiers prototypes d'IRM 7T aient été installés depuis plus de 15 ans sur des sites de recherche, le nombre d'installations a augmenté de manière significative durant les 3 dernières années. Cette tendance s'accélère de manière exponentielle avec l'obtention en 2018 de ­l'accréditation de la FDA et le marquage CE des imageurs 7T cliniques pour les applications cérébrales, ostéoarticulaires et musculosquelettiques. À ce jour (février 2019), 75 IRM 7T sont installées dans le monde, dont 2 en France (Saclay et Marseille). Plusieurs projets nationaux sont en cours de finalisation.
  • Intervenant(e)s : Virginie Callot (CRMBM, Marseille, France), Céline Louapre (ICM, Paris, France), Gabriel Mangeat (Polytechnique, Montréal, Canada), Olivier Mougin (Nottingham, Royaume-Uni), Pascal Sati (NIH, Bethesda, États-Unis), Alexandre Vignaud (Neurospin, Saclay, France), Wafaa Zaaraoui (CRMBM, Marseille, France).
Liens d'interêts

J.P. Ranjeva déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

C. Barillot n’a pas précisé ses éventuels liens d’intérêts.

auteur
Pr Jean-Philippe RANJEVA

Médecin
Neurologie
Centre de résonance magnétique biologique et médicale (CRMBM AMU-CNRS), Marseille
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Neurologie
thématique(s)
Sclérose En Plaques