Editorial

Actualités en neuro-ophtalmologie

Mis en ligne le 31/10/2020

Auteurs : Pr Valérie Biousse

Lire l'article complet (pdf / 68,65 Ko)

La neuro-ophtalmologie bouge ! Ce dossier consacré aux “Actualités en neuro-ophtalmologie” met en avant non seulement les progrès réalisés en imagerie oculaire, mais également notre meilleure approche de problèmes cliniques fréquents.

Les gliomes du nerf optique ne sont pas rares chez l'enfant, et le Dr Matthieu Robert ­souligne l'importance de détecter et traiter l'amblyopie qui est parfois associée afin de préserver la meilleure fonction visuelle possible.

La diplopie binoculaire a de multiples mécanismes et causes et engendre souvent un bilan neurologique coûteux. Le Dr François Audren montre un exemple d'ésotropie et d'hypotropie mécaniques chez un patient présentant une myopie forte. Ces strabismes mécaniques non neurologiques ne sont pas rares et doivent être identifiés tôt afin d'éviter un bilan neurologique inutile.

La physiopathologie de l'hypertension intracrânienne idiopathique reste ­mystérieuse, et le spectre clinique de ce syndrome continue de s'élargir pour inclure les fuites de liquide cérébrospinal spontanées de la base du crâne. Le Dr Samuel Bidot ­souligne la ­difficulté du diagnostic et la possible survenue d'un œdème papillaire de stase ­consécutif à ­l'hypertension intracrânienne classique après la chirurgie de la fuite de liquide ­cérébrospinal.

Les occlusions de l'artère centrale de la rétine ont un mauvais pronostic visuel en ­l'absence de traitement efficace. L'essai thérapeutique THEIA, coordonné par le Dr Benoît Guillon, évalue la thrombolyse intraveineuse (altéplase) versus aspirine dans les occlusions de l'artère centrale de la rétine de moins de 4 h 30. Pensez-y et adressez vos patients en urgence à une filière neurovasculaire participant à cette étude.

Les progrès de l'OCT continuent de nous aider en pratique clinique, avec de nouvelles applications pour l'OCT-angiographie, détaillées par le Dr Marie-­Bénédicte Rougier, et l'imagerie du nerf optique, discutée par le Dr Rabih Hage.

Enfin, le Pr Dan Milea propose d'intégrer l'intelligence artificielle dans notre pratique quotidienne en neuro-ophtalmologie.

Les collaborations actives entre ophtalmologues et neurologues sont essentielles au dévelopement de la neuro-ophtalmologie et à l'amélioration de la qualité des soins dans notre spécialité.


Liens d'interêts

V. Biousse déclare avoir des liens d’intérêts avec GenSight Biologics et Neurophoenix (consultante).

auteur
Pr Valérie BIOUSSE
Pr Valérie BIOUSSE

Médecin
Ophtalmologie
Emory Eye Center; Emory University School of Medicine, Atlanta
États-Unis
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Endocrinologie
thématique(s)
Neuro-ophtalmologie