Mise au point

Biomarqueurs du LCS Aβ42, Aβ40, tau totale et tau phosphorylée dans l'angiopathie amyloïde cérébrale : une aide au diagnostic ?

Mis en ligne le 30/09/2022

Auteurs : L. Grangeon, D. Wallon

Il n'existe pas de consensus au sujet de la valeur diagnostique des biomarqueurs Alzheimer (Aβ42 et Aβ40, tau totale et tau phosphorylée) du LCS dans l'AAC, bien qu'ils soient tout à fait validés et utilisés en pratique courante dans la MA. Plusieurs publications récentes ont retrouvé un profil altéré mais hétérogène de ces biomarqueurs chez la majorité des patients atteints d'une AAC, avec une élévation de la protéine tau totale et tau phosphorylée et une diminution des peptides Aβ42 et Aβ40. Le peptide Aβ42 est principalement présent dans les dépôts amyloïdes parenchymateux des patients atteints de MA, alors que le peptide Aβ40 s'accumule dans les vaisseaux cérébraux des patients souffrant d'AAC. Comparativement à la MA, les protéines tau totale et tau phosphorylée sont moins élévées et le taux d'Aβ40 est plus bas dans l'AAC. En revanche, le taux d'Aβ42 est similaire. Dans le futur, les biomarqueurs Alzheimer du LCS pourraient être intégrés aux critères diagnostiques d'AAC, ce qui n'est pas encore le cas dans la version2.0 publiée en août 2022.

Liens d'interêts

L. Grangeon et D. Wallon déclarent ne pas avoir deliens d’intérêts en relation aveccetarticle.

auteur
Dr Lou GRANGEON

Médecin
Neurologie
CHU Charles-Nicolle, Rouen
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Neurologie
Mots-clés