Dossier

Cannabis et troubles psychotiques

Mis en ligne le 30/06/2020

Auteurs : E. Bard de Siqueira, D. Touzeau

  • Le cannabis est l'un des facteurs de susceptibilité de la schizophrénie.
  • Il induit des effets psychotomimétiques avec des concentrations élevées de THC.
  • Les jeunes consommateurs de cannabis qui présentent des symptômes psychotiques ont des consommations plus précoces ainsi que des antécédents familiaux de schizophrénie.
  • L'impact cognitif ne facilite pas la prise en charge.
  • Le traitement de la dépendance tabagique associée est souvent sous-estimé et doit être proposé systématiquement.
Liens d'interêts

E. Bard de Siqueira et D. Touzeau déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteur
Dr Didier TOUZEAU
Dr Didier TOUZEAU

Médecin
Addictologie / toxicomanies et alcoologie
Groupe hospitalier Paul Guiraud, Villejuif
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Neurologie
Mots-clés