Dossier

Les conséquences à long terme de l'AVC : un créneau pour les approches pharmacologiques ?

Mis en ligne le 28/02/2020

Auteurs : J. Péron, I. Sibon

  • Les séquelles post-AVC (accident vasculaire cérébral) sont multidomaines (physiques, cognitives et psychologiques), le patient doit être pris en charge dans sa globalité et non sur une plainte unique.
  • Les séquelles sont intriquées.
  • Actuellement, la rééducation reste un point clé.
  • Il est nécessaire de développer la pharmacopée avec une cible majeure : la plasticité cérébrale.
Liens d'interêts

J. Péron et I. Sibon déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec l’article.

auteurs
Dr Julie PERON

Médecin, Neurologie, Service de neurologie, CH d'Arcachon, Arcachon, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Igor SIBON

Médecin, Neurologie, CHU, Bordeaux, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Neurologie,
Pharmacologie
thématique(s)
Neuromusculaire
Mots-clés