Cas clinique

Découverte d'une volumineuse lésion asymptomatique à l'IRM encéphalique sous traitement par fingolimod après natalizumab

Mis en ligne le 21/03/2018

Mis à jour le 24/03/2018

Auteurs : G. Duloquin, R. Arjmand, A. Fromont, T. Moreau

  • Une patiente souffrant de sclérose en plaques (SEP) rémittente après 6 ans de traitement par fingolimod présente, au cours de son suivi, une volumineuse lésion frontale gauche asymptomatique. Elle était traitée par du fingolimod en relais d'un traitement par natalizumab interrompu du fait d'une sérologie JC positive.
Liens d'interêts

Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteurs
Dr Roxana ARJMAND

Médecin, Neurologie, CHU, Dijon, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Agnès FROMONT

Médecin, Neurologie, CHU, Dijon, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Thibault MOREAU

Médecin, Neurologie, CHU, Dijon, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Neurologie
thématique(s)
Sclérose En Plaques
Mots-clés