Le diagnostic médical : les erreurs et la crise

Mis en ligne le 25/01/2011

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 119,61 Ko)
L’erreur est, paraît-il, humaine. Mais qu’en est-il de l’erreur médicale ? Encore ne s’agit-il pas toujours d’une véritable erreur mais parfois d’une absence de bon diagnostic alors que tous les éléments nécessaires à son établissement étaient présents. Ce cas de figure est parfaitement illustré par les deux observations publiées dans ce numéro (p. 24). Nous retiendrons surtout l’observation dans le cadre de laquelle le médecin disposait de toutes les données ou presque pour poser le bon diagnostic, tout du moins pour y parvenir. Il avait lui-même réalisé l’examen et les données qu’il avait recueillies étaient suffisantes, mais il n’a pas cru en ces résultats...
centre(s) d’intérêt
Neurologie,
Urologie