Thérapeutique

Mécanisme d’action et applications thérapeutiques du fingolimod (2012)

Mis en ligne le 01/11/2012

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 452,02 Ko)

Le fingolimod est un nouvel agent pharmacologique dont l’action sur les lymphocytes présente un mécanisme d’action original : il séquestre de façon réversible les lymphocytes au niveau des organes lymphoïdes secondaires en inhibant leur sortie par le biais d’une action antagoniste sur les récepteurs à la sphingosine 1-phosphate. Il en résulte une diminution globale du nombre de lymphocytes circulants avec, cependant, une action prédominante sur certaines sous-populations lymphocytaires. Outre son action sur le système immunitaire, il pénètre dans le système nerveux central où il pourrait en théorie exercer des effets cellulaires multiples. Le fingolimod s’est avéré efficace dans les modèles animaux auto-immuns de sclérose en plaques, et son efficacité a été confirmée en clinique dans les essais de phase III dans la maladie humaine.

Le fingolimod (2-amino-2-[2(4-octylphenyl) ethyl]-1,3-propanediol hydrochloride), analogue synthétique de la myriocine synthétisé pour la première fois en 1992, constitue la première molécule d’une nouvelle classe thérapeutique : les modulateurs des récepteurs de la sphingosine 1-phosphate (S1P) [1].

[...]

auteurs
Pr Bruno STANKOFF

Médecin, Neurologie, Hôpital Tenon, PARIS cedex 20, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Neurologie,
Urologie
Mots-clés