Revue de presse (RDP)/Actualités Recherche

NET : un nouveau constituant des thrombi intracrâniens, ouvrant une nouvelle perspective thérapeutique

Mis en ligne le 22/11/2017

Mis à jour le 25/11/2017

Auteurs : P. Seners

Télécharger le pdf (pdf / 84,92 Ko)

Les Neutrophil Extracellular Traps (NET) sont des réseaux de chromatine décondensée et de protéines granulaires, sécrétés par les polynucléaires neutrophiles (PNN) dans l'espace extracellulaire. Ils sont impliqués, entre autres, dans les processus de thrombose. Les objectifs de cette étude visaient en premier lieu à rechercher la présence de PNN et de NET dans les thrombi intracrâniens puis à étudier si un traitement par DNAse 1, un “anti-NET”, permettait une lyse plus efficace des thrombi.

Dans la première partie de l'étude, les auteurs ont analysé la composition histologique de 68 thrombi intracrâniens, prélevés lors de thrombectomies mécaniques chez des patients victimes d'infarctus cérébraux. Les analyses immunohistochimiques ont mis en évidence la présence de PNN et de NET dans tous les thrombi intracrâniens étudiés, en proportion variable.

Dans la deuxième partie de l'étude, 8 thrombi intracrâniens ont été incubés ex vivo avec du recombinant tissue plasminogen activator (rtPA), seul ou associé à de la DNAse 1. L'ajout de DNAse 1 permettait une lyse plus importante des thrombi, en comparaison au rtPA seul.

Ces données démontrent pour la première fois la présence de NET dans les thrombi intra­crâniens et suggèrent un effet bénéfique de la DNAse 1 sur la lyse des thrombi, ouvrant ainsi une nouvelle piste thérapeutique.

Commentaire

L'efficacité remarquable de la thrombectomie mécanique sur la recanalisation artérielle est contrebalancée par ses difficultés d'acces­sibilité rapide. Il est donc important d'envisager de nouvelles pistes thérapeutiques moins invasives, plus largement et rapidement disponibles, permettant d'améliorer les faibles taux de recanalisation par rtPA intraveineux. L'accès aux thrombi intra­crâniens via la thrombectomie offre une opportu­nité inédite pour comprendre les mécanismes de résistance au rtPA. Les NET semblent être une cible thérapeutique idéale.

Références

Laridan E, Denorme F, Desender L et al. Neutrophil extracellular traps in ischemic stroke thrombi. Ann Neurol 2017;82(2):223-32.

Liens d'interêts

L'auteur déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteur
Dr Pierre SENERS

Médecin
Neurologie
Centre Hospitalier Sainte-Anne, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Neurologie
thématique(s)
Neuromusculaire
Mots-clés