Dossier

Neuronopathies sensitives acquises

Mis en ligne le 30/06/2021

Auteurs : J.P. Camdessanché

  • Les neuronopathies sensitives résultent de la lésion ou de la destruction du corps cellulaire des neurones sensitifs dans le ganglion rachidien postérieur.
  • Des critères diagnostiques sont disponibles.
  • Les étiologies les plus fréquentes sont paranéoplasiques, dysimmunes et toxiques.
  • Si le mécanisme est dysimmun, le traitement immunomodulateur ou immunosuppresseur est une urgence.
Liens d'interêts

J.P. Camdessanché déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article hormis la détention d’un brevet concernant les anticorps anti-FGFR3.

auteur
Pr Jean-Philippe CAMDESSANCHE

Médecin
Neurologie
Hôpital Nord, CHU de Saint-Étienne, Saint-Étienne
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Neurologie
Mots-clés