Editorial

Neuropathies optiques : éviter les pièges diagnostiques

Mis en ligne le 25/11/2016

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 80,68 Ko)

Les neuropathies optiques sont une cause classique de baisse de l'acuité visuelle et sont souvent source de problèmes pour les ophtalmologues et les neurologues à qui sont adressés les patients atteints de ces pathologies.

L'ophtalmologue, habitué à poser un diagnostic après la mise en évidence de l'anomalie causale lors de l'examen oculaire, est souvent déconcerté par la normalité de l'oeil immédiatement après la perte visuelle dans les neuropathies postérieures. L'absence de familiarité avec les techniques d'imagerie cérébrale et la nécessité d'examens complémentaires coûteux ou difficiles à organiser à partir du cabinet d'ophtalmologie rendent la consultation neurologique fréquente lorsqu'une neuropathie optique est suspectée.

Les neuropathies optiques sont une cause classique de baisse de l'acuité visuelle et sont souvent source de problèmes pour les ophtalmologues et les neurologues à qui sont adressés les patients atteints de ces pathologies.

L'ophtalmologue, habitué à poser un diagnostic après la mise en évidence de l'anomalie causale lors de l'examen oculaire, est souvent déconcerté par la normalité de l'oeil immédiatement après la perte visuelle dans les neuropathies postérieures. L'absence de familiarité avec les techniques d'imagerie cérébrale et la nécessité d'examens complémentaires coûteux ou difficiles à organiser à partir du cabinet d'ophtalmologie rendent la consultation neurologique fréquente lorsqu'une neuropathie optique est suspectée.

Liens d'interêts

V. Biousse déclare être consultante pour GenSight Biologics.

auteur
Pr Valérie BIOUSSE
Pr Valérie BIOUSSE

Médecin
Ophtalmologie
Emory Eye Center; Emory University School of Medicine, Atlanta
États-Unis
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Neurologie,
Ophtalmologie
thématique(s)
Neuro-ophtalmologie
Mots-clés