Dossier

Le syndrome de Kleine-Levin

Mis en ligne le 11/02/2019

Auteurs : P. Dodet, S. Leu-Semenescu, I. Arnulf

  • Le syndrome de Kleine-Levin est une maladie neuropsychiatrique exceptionnelle (3/million) du sujet jeune, qui tend à guérir après la trentaine.
  • Le patient présente des épisodes récurrents d'une à plusieurs semaines alternant avec un retour à l'état normal pendant des semaines, voire des mois. Au cours d'un épisode, les symptômes cardinaux associent une hypersomnie majeure, un sentiment de déréalisation, une apathie et un ralentissement cognitif.
  • Le diagnostic repose sur des critères cliniques. Il n'existe pas de marqueurs biologiques ou d'imagerie permettant un diagnostic positif. Ils permettent seulement d'éliminer les diagnostics différentiels.
  • Le centre de référence confirme le diagnostic et propose une prise en charge graduée selon la sévérité : réduction des facteurs déclenchants, prévention médicamenteuse des épisodes (lithium, valproate), traitement lors des crises (bolus de corticoïdes et traitement symptomatique).
Liens d'interêts

P. Dodet, S. Leu-Semenescu et I. Arnulf déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec ce sujet.

auteurs
Dr Pauline DODET

Médecin, Neurologie, Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Smaranda LEU-SEMENESCU

Médecin, Neurologie, Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Isabelle ARNULF

Médecin, Neurologie, Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Neurologie,
Pneumologie
thématique(s)
Sommeil
Mots-clés