Cas clinique

Le tremblement orthostatique primaire

Mis en ligne le 13/02/2015

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 314,09 Ko)
Le tremblement orthostatique (TO) est une entité rare, décrite par K.M. Heilman et al. en 1984, caractérisée par la survenue, lors du maintien de la station debout immobile, d’un tremblement rapide des membres inférieurs, à une fréquence caractéristique de 13 à 18 Hertz (Hz), responsable d’une sensation d’instabilité. Le TO est une maladie rare car il représente environ 4 % des tremblements explorés en neurophysiologie, alors que le tremblement essentiel représente 28 %, le tremblement parkinsonien, 22 % et le tremblement cérébelleux, 16 %. Néanmoins, sa prévalence est nettement sous-estimée par sa méconnaissance, y compris dans le monde médical. Sa physiopathologie est mal comprise, mais mettrait en jeu un oscillateur central libéré par des afférences proprioceptives déficientes et, dans certains cas seulement, un déficit dopaminergique facilitateur.
centre(s) d’intérêt
Neurologie
thématique(s)
Mouvements anormaux - Parkinson
Mots-clés