Revue de presse (RDP)/Actualités Recherche

Caractéristiques cliniques et traitement des polypes antrochoanaux chez les enfants : à propos de 58 cas

Mis en ligne le 12/12/2018

Auteurs : E. Badou

Lire l'article complet (pdf / 617,35 Ko)

L'objectif de cette étude prospective multicentrique était d'analyser les caractéristiques cliniques et les modalités du traitement chirurgical des enfants atteints de polypes antrochoanaux. Entre janvier 2003 et septembre 2016, 58 enfants ont bénéficié d'une chirurgie endoscopique des sinus (38 garçons, âge moyen 11,7 ans ± 3,4 ans). La plainte fonctionnelle la plus fréquente était l'obstruction nasale, suivie de l'apnée obstructive du sommeil et d'une rhinorrhée. Le site d'implantation des polypes antrochoanaux n'était prévisible ni cliniquement ni radiologiquement chez 27 patients (46,5 %) en période préopératoire. Une exérèse chirurgicale simultanée des polypes antrochoanaux par une approche combinée endoscopique et de la fosse canine a été réalisée chez 4 patients (7 %) âgés d'au moins 12 ans, tandis qu'une adénoïdectomie concomitante a été réalisée dans 9 cas (15,5 %). Les complications postopératoires étaient mineures avec un cas d'hypertension artérielle et trois cas de synéchie postopératoire. Une récidive a été observée dans 12 cas (20,7 %) avec un délai de survenu médian de 21,5 mois. Aucune récidive n'a été observée après une chirurgie par voie combinée.

Commentaire

Pour les auteurs, la chirurgie endoscopique des sinus constitue le traitement de choix des polypes antrochoanaux avec cependant un taux de récidive non négligeable. Ces récidives pourraient être prévenues par une meilleure connaissance de la physiopathologie de l'affection. La voie de Cadwell-Luc peut constituer une alternative valable en cas d'échec de la voie endoscopique. Elle doit être évitée avant 12 ans, car elle pourrait gêner la croissance de la face et la dentition supérieure permanente.

Références

F Pagella, E Emanuelli, A Pusateri et al. Clinical features and management of antrochoanal polyps in children: cues from a clinical series of 58 patients. International Int J Pediatr Otorhinolaryngol 2018;114:87-91.

Liens d'interêts

E. Badou déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteur
Dr Esther BADOU

Médecin
ORL et chirurgie cervico-faciale
Hôpital Robert-Debré, AP-HP, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
ORL,
Pédiatrie
Mots-clés