Dossier

Corticoïdes par voie systémique ou intratympanique en cas de surdité brusque

Mis en ligne le 11/12/2018

Mis à jour le 12/12/2018

Auteurs : D. Bouccara

  • La prise en charge des surdités brusques doit être effectuée au plus vite avec un bilan diagnostique comportant une imagerie des voies auditives et une corticothérapie par voie orale durant 7 jours. L'information du patient portera d'emblée sur les possibilités de non récupération quelles que soit les mesures thérapeutiques entreprises. La discussion portera sur les avantages et inconvénients de la corticothérapie par voie générale, avec prise en compte du risque de décompensation de pathologies associées : diabète et hypertension artérielle en particulier. La corticothérapie par voie locale peut être une alternative ou un traitement de seconde intention dans les surdités sévère et profonde (niveau de preuve : 2 C).
Liens d'interêts

D. Bouccara déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteur
Dr Didier BOUCCARA

Médecin
ORL et chirurgie cervico-faciale
Groupe hospitalier de la Pitié-Salpêtrière, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
ORL
Mots-clés