Editorial

Délais entre les premiers symptômes et le diagnostic d'un cancer des VADS

Mis en ligne le 14/04/2016

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 762,63 Ko)

Plus de 70 % des carcinomes des voies aérodigestives supérieures (VADS) sont pris en charge à un stade tardif (III-IV) où les traitements, s'ils peuvent être entrepris à visée curative, sont plus difficilement efficaces et très souvent mutilants. Malgré les progrès thérapeutiques réalisés, les chiffres de survie sont demeurés relativement identiques ces 15 dernières années. L'impact du délai sur le contrôle locorégional a été nettement démontré pour ces tumeurs de croissance relativement rapide.

Quels sont donc les déterminants de ce délai et quelles sont les possibilités de le raccourcir ?

auteur
Dr Morbize JULIERON
Dr Morbize JULIERON

Médecin
ORL et chirurgie cervico-faciale
Centre Oscar Lambret, Lille
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Oncologie ORL,
ORL
Mots-clés