Cas clinique

Grand Prix de l'Allergie 2021 – 3e lauréat – Hypersensibilité allergique ou non allergique aux sulfites

Mis en ligne le 30/09/2021

Auteurs : M. Ramassamy, M. Mamodaly, L. Pellicer-Garcia, M. Menanteau, A. Chiriac, P. Demoly

Nous rapportons le cas d'une jeune femme de 39 ans, assistante commerciale, qui présente, depuis 2 ans, une toux chronique et une rhinosinusite (tabagisme actif à 10 paquets-années en cours de sevrage), ayant un diagnostic de pansinusite sans polypose, associée à un asthme éosinophilique (éosinophilie fl uctuant entre 0,5 et 1,3 G/L) non allergique, sévère (sous corticothérapie inhalée, à forte dose, et avec un bronchodilatateur à longue durée d'action) et non contrôlé (recours à une corticothérapie orale répétée, 2 fois par mois environ). Elle consulte en allergologie pour l'apparition, depuis 2 ans, de réactions après la consommation d'aliments riches en sulfites (rhinite, dyspnée, prurit intense et érythème du visage et des oreilles).

Liens d'interêts

M. Ramassamy, M. Mamodaly, L. Pellicer-Garcia, M.Menanteau, A. Chiriac, P. Demoly déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteurs
Dr Marion RAMASSAMY

Médecin, Allergologie, Hôpital Arnaud-de-Villeneuve, Montpellier, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Anca Mirela CHIRIAC

Médecin, Pneumologie, CHU, Montpellier, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Pascal DEMOLY

Médecin, Pneumologie, Hôpital Arnaud-de-Villeneuve, CHU, Montpellier, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
ORL
thématique(s)
Allergie
Mots-clés