Cas clinique

Migration insolite d’un corps étranger oesophagien

Mis en ligne le 17/03/2015

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 875,98 Ko)
Les corps étrangers oesophagiens entraînent des symptômes polymorphes qui varient selon leur nature. Les arêtes de poisson ont pour spécificité d’avoir une symptomatologie bruyante. Cependant, dans certains cas, l’ingestion de l’arête passe inaperçue et se révèle dans un second temps par des complications. Nous rapportons un cas de corps étranger de l’oesophage avec migration insolite dans les tissus sous-cutanés de la région cervicale.
Un jeune homme de 28 ans consulte pour une tuméfaction latérocervicale gauche douloureuse associée à une fièvre. L’histoire de la maladie retrouve la notion d’ingestion d’une arête de poisson (mâchoiron) 9 jours auparavant, associée à une hypersialorrhée et à une odynophagie. Après plusieurs tentatives infructueuses d’extraction manuelle, les symptômes ont disparu temporairement avec un traitement traditionnel à base d’écorce d’arbre et de plantes suivi de massages. Quatre jours plus tard, est apparue une tuméfaction cervicale douloureuse associée à une fièvre.
centre(s) d’intérêt
ORL
Mots-clés