Dossier

Le pédiatre face à l'enfant sourd

Mis en ligne le 13/12/2016

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 119,74 Ko)

Les pédiatres peuvent être amenés à suivre des enfants sourds, porteurs de prothèse auditive ou d'implant cochléaire. Si la plupart des enfants sont maintenant diagnostiqués rapidement après la naissance (dépistage), la vigilance doit être maintenue pour les enfants non dépistés, et ceux dont la surdité apparaîtra secondairement. La plupart de ces surdités restent isolées, mais certaines pourront s'intégrer dans des syndromes de gravité variable. Bouchon de cérumen, eczéma du conduit, rougeur de la peau face à l'aimant de l'implant, vaccination anti-pneumocoque, prescription d'une IRM, etc. Ces enfants peuvent être facilement suivis par leur pédiatre, si celui-ci connaît mieux leurs particularités.

Le pédiatre peut être régulièrement amené à rencontrer et suivre un enfant sourd, que celui-ci soit déjà diagnostiqué ou pas. Cette surdité peut s'inscrire dans un syndrome, soit d'origine génétique, soit consécutif à une foetopathie telle que la foetopathie à cytomégalovirus (CMV). Certains syndromes comportant une surdité sont importants à connaître du fait de leur fréquence ou gravité.

Une surdité peut aussi apparaître secondairement chez des enfants nés entendants.

Liens d'interêts

N. Noël-Petroff déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteur
Dr Nathalie NOËL-PÉTROFF
Dr Nathalie NOËL-PÉTROFF

Médecin
ORL et chirurgie cervico-faciale
Hôpital Robert-Debré, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
ORL,
Pédiatrie
Mots-clés