Fiche

Pupillométrie : une mesure objective de l'effort d'écoute

Mis en ligne le 30/06/2021

Auteurs : I. Mosnier

Dans des conditions où l'information sonore est dégradée (mauvaise qualité du signal, bruits interférents, etc.), ou lorsqu'il existe une altération du système auditif ou cognitif, le maintien de la compréhension orale de la parole se fait au prix d'un effort cognitif supplémentaire, c'est ce que l'on appelle l'effort d'écoute [1]. Cet effort d'écoute représente l'utilisation accrue des ressources mentales, associée à la motivation du patient, pour maintenir une communication [2]. Un effort d'écoute trop important est l'un des mécanismes avancés pour expliquer le lien entre surdité et déclin cognitif. Les mesures psychoacoustiques conventionnelles ne reflètent pas cet effort développé par les patients pour communiquer, et ne montrent pas le bénéfice que peuvent apporter les avancées technologiques (par exemple, les algorithmes de réduction du bruit ou d'adaptation aux conditions d'écoute) implémentées dans les prothèses auditives ou les processeurs pour implant cochléaire. ( ... )

Liens d'interêts

I. Mosnier déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cette fiche.

auteur
Dr Isabelle MOSNIER

Médecin
ORL et chirurgie cervico-faciale
Hôpital de la Pitié-Salpétrière, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
ORL