Mise au point

Surdité brusque chez l'enfant : revue de la littérature

Mis en ligne le 30/06/2021

Auteurs : F. Carré, M. Blanchard, M. Parodi, I. Rouillon, F. Denoyelle, N. Loundon

L'objectif est de préciser l'épidémiologie de la surdité brusque pédiatrique afin de mieux prendre en charge cette catégorie de patients, pour laquelle aucune recommandation n'existe. Nous avons réalisé une revue de la littérature, à partir de la base de données PubMed. La surdité brusque est difficile à détecter chez les jeunes enfants, surtout lorsqu'elle est unilatérale. Il en résulte un retard diagnostique et thérapeutique avec une durée moyenne de 3 à 122 jours pour consulter. La plupart des cas décrits sont idiopathiques, mais les étiologies peuvent être multiples, congénitales ou acquises. Leur proportion varie en fonction des séries. Même si le caractère unilatéral de la surdité brusque est le plus fréquent, la bilatéralité concerne jusqu'à 40 % des séries pédiatriques. Une imagerie cérébrale est le plus souvent réalisée ainsi qu'un bilan biologique standard et des sérologies virales. La corticothérapie systémique est le traitement le plus fréquemment instauré, parfois complété par des injections transtympaniques. Les récupérations auditives pédiatriques complète et partielle ainsi que l'absence de récupération sont respectivement de 2 à 57 %, 4 à 63 % et 7 à 80 % selon les séries. Le délai de prise en charge, la bilatéralité et le caractère sévère du déficit auditif seraient de mauvais pronostic.

Liens d'interêts

F. Carré, M. Blanchard, M. Parodi, I. Rouillon, F. Denoyelle, N. Loundon déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec l’article.

auteurs
Dr Fabienne CARRÉ

Médecin, ORL et chirurgie cervico-faciale, Hôpital Necker-Enfants malades, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Françoise DENOYELLE

Médecin, ORL et chirurgie cervico-faciale, Hôpital Necker-Enfants malades et université Paris-Descartes, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Natalie LOUNDON

Médecin, ORL et chirurgie cervico-faciale, Hôpital Necker - Enfants Malades, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
ORL
Mots-clés