Pharmacologie

Formes galéniques colloïdales et optimisation de l’index thérapeutique des principes actifs

Mis en ligne le 01/04/2000

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 83,94 Ko)
RÉsumÉ. Au sein d'une classe pharmacologique, l’optimisation de l’index thérapeutique de médicaments est basée classiquement sur le développement de nouvelles entités chimiques présentant des propriétés pharmacocinétiques et/ou pharmacodynamiques plus favorables que celles précédemment commercialisées (drug discovery). De manière alternative, compte tenu des moyens logistiques et financiers nécessaires au développement d’une nouvelle entité chimique, l’optimisation de l’index thérapeutique peut faire appel à une autre approche basée sur la modulation des caractéristiques biopharmaceutiques (i.e. : absorption) et/ou pharmacocinétique (i.e. : distribution et élimination) de principes actifs commercialisés (drug delivery). Le développement de nouvelles formes galéniques (drug delivery systems) de principes actifs peut permettre de moduler – soit dans le temps (controlled drug delivery), soit dans l’espace (site-specific drug delivery) – les propriétés biopharmaceutiques ou pharmacocinétiques de principes actifs. Les formes galéniques colloïdales (particules de taille inférieure au micron) constituent un des systèmes thérapeutiques permettant de répondre à cet objectif, comme l’illustrent des exemples récents de développement dans les domaines de la cancérologie et de la cardiologie. Mots-clés : Vectorisation - Libération contrôlée - Systèmes colloïdaux - Liposomes - Nanoparticules - Index thérapeutique - Cancérologie -Resténose post-angioplastie.
centre(s) d’intérêt
Pharmacologie