Thérapeutique

Une nouvelle arme thérapeutique dans la polyarthrite rhumatoïde : l’abatacept !

Mis en ligne le 19/12/2007

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 261,61 Ko)

Le lymphocyte T (LT) occupe une place centrale dans la physiopathologie de la polyarthrite rhumatoïde (PR) et représente une cible thérapeutique tout à fait pertinente. L’activation des LT est assurée par un premier signal, dépendant de l’antigène, et par un second signal induit par les molé- cules de costimulation incluant CD28 (sur le LT) et CD80/86 (sur les cellules présentatrices d’antigènes). Ce deuxième signal entraîne la prolifération des LT et l’expression à la surface du LT du Cytotoxic T-Lymphocyte Antigen-4 (CTLA4), dont la fonction est de contrôler l’expansion clonale des LT. La compréhension des mécanismes d’activation des LT a permis le développement du CTLA4-Ig (abatacept), qui module l’activation des LT et des cellules interagissant avec le LT. L’abatacept associé au méthotrexate diminue les symptômes de la PR, ralentit la destruction articulaire et améliore la qualité de vie des patients, tout en étant doté, de surcroît, d’une tolérance satisfaisante. La place de l’abatacept dans les stratégies thérapeutiques reste toutefois à définir. 

La polyarthrite rhumatoïde (PR) est le principal rhumatisme inflammatoire entraînant à plus ou moins long terme des destructions ostéo-cartilagineuses importantes, notamment au niveau des poignets et des mains, avec pour conséquence un handicap fonctionnel. [...]
auteurs
Pr Thierry LEQUERRÉ

Médecin, Rhumatologie, CHU Rouen - Hôpital de Bois-Guillaume, Rouen, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Olivier VITTECOQ

Médecin, Rhumatologie, CHU, Rouen, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Rhumatologie
thématique(s)
Polyarthrite rhumatoïde
Mots-clés